Les 3 types de congés payés en France en 2022

Nous vous invitons à retrouver et à découvrir dans cet article, les 3 différents types de congés payés en France pour l’année 2022.

En effet, si vous planifiez de partir travailler en France, vous devez au préalable avoir une idée sur les différents types de congés payés en France.

D’ailleurs, tout salarié, quel que soit son type de contrat de travail en France, a le droit d’obtenir des congés payés.

Par ailleurs, les congés payés sont un avantage que de nombreux employeurs offrent à leurs employés.

En outre, il leur permet de s’absenter du travail pour diverses raisons, telles que s’occuper d’un membre de la famille malade, s’occuper d’un nouveau bébé ou effectuer le service militaire.

En effet, le but des congés payés est de permettre aux salariés de s’absenter du travail pour diverses raisons sans aucune pénalité financière.

Par exemple, si un employé a besoin de s’absenter pour s’occuper d’un nouveau bébé ou faire son service militaire, il pourrait le faire sans craindre d’être licencié ou de perdre son salaire parce qu’il n’était pas au travail.

D’ailleurs, les congés payés sont également utilisés pour fournir une multitude d’autres avantages, tels que la prévention de la perte de revenu lorsqu’un employé s’absente du travail pour s’occuper d’un membre de sa famille devenu invalide.

La durée des congés varie en fonction des droits acquis.

En effet, les départs en congé sont soumis à l’accord de l’employeur.

Les jours de congés payés peuvent être pris de manière fractionnée, lorsque le congé du salarié est supérieur à 12 jours ouvrables.

Ainsi, dans cet article, on va se concentrer sur les points suivants, à savoir :

  1. Les jours fériés
  2. Congé de maternité
  3. Le congé de paternité

Alors, retrouvons ensemble plus de détails sur ces différents types de congés payés en France en 2022 !

Les 3 types de congés payés en France en 2022

Tout salarié a droit chaque année à des congés payés quel que soit son contrat (CDI, CDD, intérim), son temps de travail (à temps plein ou temps partiel) et son ancienneté.

D’ailleurs, un salarié nouvellement embauché peut bénéficier de jours de congés, avec l’accord de son employeur.

En plus, le régime légal correspond aux avantages minimaux accordés aux salariés, en l’absence d’accord collectifs ou de conventions collectives, généralement plus favorables à leur égard.

En effet, le régime légal des congés payés est, comme son nom l’indique, celui qui est défini par le Code du travail.

Mais, dans de nombreuses entreprises, les salariés peuvent bénéficier de dispositions plus favorables, provenant de la convention collective, d’un accord collectif, ou bien des usages d’entreprise.

En effet, la durée du congé est fixée à 2,5 jours ouvrables par mois de travail effectué au cours de la période de référence.

La période de prise de congés est fixée par les conventions collectives, les accords collectifs, ou par l’employeur à défaut.

Légalement, il existe plusieurs limites :

  • le nombre de jours de vacances consécutifs pris ne peut excéder 24 jours
  • un minimum de 12 jours de congés doivent être posés durant les vacances principales d’été
  • les vacances principales de plus de 12 jours doivent être acceptés conjointement par l’employeur et l’employé
  • La cinquième semaine doit être prise séparément des vacances principales

Ainsi, découvrons plus de détails sur ces différents types de congés payés en France.

1. Les jours fériés

Les salariés ont droit à des congés payés pendant les jours fériés (fête religieuse ou fêtes civile).

Il s’agit notamment de jours commémoratifs et de fêtes religieuses (d’origine chrétienne). Les jours fériés sont au nombre de onze :

  • 1ᵉʳ janvier (Jour de l’An)
  • Le lundi de Pâques (en avril ou en mai)
  • Le 1ᵉʳ mai (Fête du travail)
  • 8 mai (Fête de la libération de la Seconde Guerre mondiale 1939-1945)
  • La Pentecôte, sixième jeudi suivantes Pâques (en mai ou en juin)
  • Le 14 juillet (Fête Nationale) (la prise de la Bastille)
  • 15 août (Assomption)
  • Le 1ᵉʳ novembre (Toussaint)
  • Le 11 novembre (Fête de l’Armistice de la guerre 1914-1918)
  • 25 décembre (Noël).

Lorsque les jours fériés tombent un mardi ou un jeudi, les travailleurs ont souvent le droit de « faire le pont ».

C’est-à-dire qu’ils prennent leur lundi ou vendredi pour profiter d’un long week-end.

2. Congé de maternité

Toutes les mères ont droit à un congé maternité au minimum de 16 semaines payées.

En effet, jusqu’à six semaines correspondant au repos prénatal peuvent être prises avant la date présumée de l’accouchement.

Les semaines restantes constituent le repos postnatal.

La mère peut décider d’écourter son congé maternité, mais elle a l’obligation de s’arrêter de travailler pendant 8 semaines (dont 6 après l’accouchement).

À partir du 3ᵉ enfant, elle bénéficie de congés supplémentaires : 8 semaines en prénatal et 18 en postnatal.

Si la naissance intervient après la date présumée, le congé de maternité est automatiquement allongé, cependant le nombre de jours demeure le même.

Durant le congé maternité, les salariés reçoivent leur allocation de la Sécurité sociale.

En effet, beaucoup d’entreprises ont également des conventions collectives concernant le payement de leurs employées durant leur congé maternité.

3. Le congé de paternité

Depuis 2003, tous les nouveaux pères ont droit à un congé de paternité de 11 jours (18 jours si ce sont des jumeaux ou plus).

Le congé doit être pris en une seule fois, et cela, dans les 4 mois suivant la naissance.

D’ailleurs, l’employeur doit être informé au moins 2 mois à l’avance.

Enfin, il est possible de combiner les congés paternité avec les jours donnés pour la naissance d’un enfant (normalement trois jours).

Conclusion

Ainsi, pour conclure notre article, nous avons présenté pour vous, les 3 différents types de congés payés en France pour l’année 2022.

En effet, comme nous l’avons mentionné auparavant, tout salarié, quel que soit son type de contrat de travail en France, a le droit d’obtenir des congés payés en France.

D’ailleurs, nous nous sommes concentrés sur les congés payés en France suivants, à savoir :

  1. Les jours fériés
  2. Congé de maternité
  3. Le congé de paternité

D’ailleurs, tout salarié a droit chaque année à des congés payés en France, quel que soit son contrat (CDI, CDD, intérim), son temps de travail (à temps plein ou temps partiel) et son ancienneté.

Ainsi, n’hésitez pas de vérifier toutes ces informations dans votre contrat de travail, et consulter le service des ressources humaines de votre entreprise.

vous pourriez aussi aimer